Optez pour un cadeau spécial Saint-Valentin : apprenez à désencombrer votre nid d’amoureux pour une relation plus saine et sereine !

 

Du temps perdu et des disputes qui s’enchaînent !

 

La proposition peut sembler loufoque et pourtant… que d’énergie perdue dans des disputes liées à la vie quotidienne ! Quand le trop plein d’objets fait basculer notre relation dans le côté obscure de la force, nos échanges sont émaillés de :

  • “ Chéri.e, je ne trouve pas la clé de la cave, où tu l’as mise ? ”
  • “ Mais, c’est toi qui y est allé.e la dernière fois ! ”
  • “ Pas du tout, je… ”

Vous connaissez la suite aussi bien que moi. Quand nos intérieurs sont encombrés, difficile parfois de garder son calme. En particulier après avoir passé 15 minutes à chercher la clé qui nous permettra d’atteindre la raquette de tennis, la luge, le sac de sport, la bouteille de vin, la valise, bref, n’importe quel objet rangé dans la cave dont on ne retrouve plus… la clé !

 

Se retrouver dans votre espace de vie commune

 

Après quelques années de vie commune, il est parfois difficile de se retrouver dans les espaces communs. Le salon, la cuisine ou la chambre sont encombrés par les objets de l’autre, les jouets du petit dernier, les arbres à chat et les balles du chien, les souvenirs de famille, de vacances, les livres et parfois tout cela à la fois ! Au fil des années, cette accumulation peut devenir une source de tensions dans votre couple.

 

Le cercle vicieux d’un chez-vous encombré

 

Quand la prise de conscience de l’encombrement est – enfin – là, il n’est pas toujours simple de se mettre en action, surtout si l’on se sent seul.e face à la montagne d’objets à traiter avec l’impression que l’autre ne fait pas ou plus d’effort. Une grande fatigue s’empare peu à peu de nous quand nous nous sentons débordé.e.s par le quotidien. Nous entrons alors dans le cercle infernal de l’encombrement. Quand vous lâchez prise sur vos objets, ils emplissent votre environnement jusqu’à parfois remettre en question votre relation, et vous vous cachez derrière votre montagne d’objets sans plus voir l’autre.

 

Prendre du temps pour éviter ensuite de perdre du temps

 

La nécessité d’un désencombrement massif devient une évidence. Pas facile pourtant de se mettre en action. La clé numéro 1 du processus sera d’accepter de prendre le temps, prendre du temps pour sa maison, accepter de ralentir pour le bien commun. Bien entendu, cette notion de temps est relative et nécessite d’être adaptée en fonction de chacun.e. Dans la plupart des cas, lorsque l’on débute un désencombrement, il est préférable d’être indulgent.e avec soi-même et de ne pas s’écœurer par des séquences trop longues. Je conseille donc parfois des séances de 15-20 minutes pour démarrer sans s’épuiser. Soir ou matin, il est également important de choisir le moment de la journée qui nous convient le mieux en fonction de notre rythme biologique.

 

Faites-vous accompagner !

 

Lorsque l’on veut aller plus vite et plus loin dans le processus, il est parfois préférable de faire appel à un.e spécialiste qui, grâce à son regard professionnel et à son détachement de la situation pour facilement mettre en action la maisonnée. Et dans ce cas-là, vous savez qui appeler 😉
Et si votre cadeau commun de Saint Valentin était cette année, un module personnalisé d’initiation au Home Organising ? Il pourrait bien être votre première clé vers le processus de désencombrement de votre intérieur.

 

 

Photo by Eric Ward on Unsplash

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer