Quelques minutes par ci par là font des heures perdues

Si l’on additionne les minutes passées le matin à chercher ses clés, les chaussures qui vont bien avec le nouveau pantalon rouge ou le bas de kimono du petit dernier – « mais quand même il ne s’est pas envolé, tu pourrais faire attention à tes affaires ! » – 30 heures se perdent facilement pendant l’année. Sachant qu’il y a de nombreuses autres choses que l’on cherche, on peut raisonnablement penser que 60 heures par an s’évaporent dans le pays des heures perdues.

Sans parler de l’énervement quasi-systématique qui accompagne ces heures perdues à chercher, ce temps gaspillé génère des contrariétés inutiles… Que d’énergie perdue et mal dépensée !

 

La culpabilité liée à la perte de temps

 

 

Ainsi mardi dernier, lorsque, parti.e avec 5 minutes de retard, vous avez trouvé le portail fermé en arrivant à l’école, vous avez dû sonner pour que votre petit.e dernier.e puisse entrer. Les 5 minutes de retard se sont alors transformées en 12, qui vous ont été fatales, car il pleuvait ce jour-là, et la circulation moins fluide vous a fait arriver en trombe à une réunion que l’on vous avait demandé de piloter la veille à la place d’un de vos collègues absent.

Et toute la journée, votre culpabilité coincée au ventre, vous avez pensé à votre enfant de 7 ans sur lequel vous avez reporté votre énervement lié au retard, alors qu’il ou elle devait réciter sa poésie ce jour-là…

 

Fini la perte de temps et d’argent !

 

Accompagné de ses bonnes résolutions en ce beau mois de janvier, vous vous dites : STOP. Finies ces heures perdues à m’énerver inutilement. C’est décidé, je reprends le contrôle de mon temps et de mon argent et ne me laisserai plus mener par les objets !

Voici 5 pistes concrètes de progression (et d’économie) pour 2019.

 

#1 : Notez le temps passé à chercher des objets et les émotions ressenties

 

Pendant une semaine, chaque soir, listez les objets que vous avez dû chercher dans la journée. Pour chacun d’eux, interrogez-vous sur la raison pour laquelle vous l’avez cherché plus de 2 minutes et évaluez le temps passé à chercher. Multipliez ce résultat par 52, soit le nombre de semaines dans l’année. Notez les émotions que ces recherches ont provoqué en vous.

 

#2 : Trouvez leur une place idéale

 

À présent, cherchez dans votre intérieur, la place idéale pour chaque objet. Un endroit qui sera facile d’accès pour toutes les personnes qui peuvent avoir à l’utiliser. Un emplacement qui vous évitera à l’avenir de perdre du temps à chercher et vous économisera de l’énervement.

 

#3 : Comptez le nombre de vêtements que vous possédez et interrogez-vous sur le nombre de jours pendant lesquels vous pouvez vous habiller sans faire de lessive.

 

Ne soyez pas étonné.e si la recherche du « chemisier blanc qui va bien avec votre paire de mocassin bleu marine » vous a fait perdre du temps. Ne dit-on pas : « Trop de choix tue le choix » ?

Vous êtes-vous déjà amusé.e à comptabiliser le nombre de chemisiers à manches longues suspendus dans votre penderie ? Je vous invite à compter pour chaque famille de vêtements le nombre de pièces, puis, dans cette famille, le nombre de pièces par couleur. Peut-être vous rendrez-vous compte que vous possédez 26 chemisiers à manches longues, dont 6 blancs, 12 à motifs et 8 dans les tons de mauve. À ces chemisiers, s’ajoutent les t-shirts à manches longues, les pulls, pantalons, jupes, robes…

Après avoir compté le nombre total de vêtements, interrogez-vous sur le nombre de jours pendant lesquels vous pouvez vous habiller sans faire de lessive.

 

 

#4 : Découvrez votre gamme chromatique pour trier vos vêtements plus rapidement et plus facilement, gagner de la place et faire des économies (rien que ça !).

 

La quantité d’objets ou de vêtements accumulés est (souvent) une source majeure d’encombrement. Vous pouvez choisir de vous séparer des vêtements que vous n’avez jamais vraiment portés ou qui ne vous vont plus et mettre en valeur ceux que vous avez décidé de conserver.

Une technique infaillible pour alléger sa garde-robe est de connaître sa gamme chromatique. Chantal Torre animera d’ailleurs un atelier le 9 février 2019, dans le cadre des Ateliers thématiques Autour de la maison. Elle présentera la “technique du drapage” et vous permettra de découvrir votre gamme chromatique.

En participant à cet atelier, vous n’achèterez plus vos vêtements par hasard : idéal pour faire des économies et gagner de la place 😉.

 

 

#5 : Triez, videz, rangez et économisez ! #TrierViderRanger

 

Le désencombrement est une source d’économie, car lorsque l’on ouvre les yeux sur la quantité d’objets présents dans notre maison, nous sommes moins tentés de racheter. #TrierViderRanger

Quand je suis appelée pour une mission de Home Organising, mon travail d’accompagnement, permet de prendre conscience du fait que les réserves en produits alimentaires, mais aussi en produits d’entretien et de beauté, sont telles, qu’il n’est plus nécessaire de se rendre dans les grandes surfaces pendant 6 mois, voire plus. Les personnes que j’accompagne réalisent immédiatement le gain de temps et d’argent en arrêtant de garder sans être sur.e d’utiliser, de laisser passer les dates limites de consommation, et de devoir passer de longues minutes à chercher dans une armoire pleine !

Vous l’aurez compris : bien plus que faire de la place dans vos placards en réalisant des économies, le désencombrement (home organising) vous aidera à faire de la place dans votre vie en retrouvant équilibre et sérénité.

 

Et vous, quel est votre truc pour éviter de perdre du temps ? !

 

Photo by Yan Ots on Unsplash

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer