Des livres qui en disent long…

 

Dans la bibliographie d’une Conseillère en Désencombrement sont rangés quelques incontournables, comme La Magie du Rangement de Marie Kondo, un ou deux livres de Dominique Loreau et d’autres déjà évoqués lors d’une chronique sur Osmose Radio.

Je termine la lecture de Mère épuisée de Stéphanie Allenou (Editions LLL). L’auteure témoigne de l’évolution progressive du sentiment de la joie de devenir maman vers un état de dépression lié à un épuisement généralisé. Épuisement qui la mène parfois  à avoir des comportements que l’on peut qualifier de violents envers ses enfants. Ce témoignage sans fard m’a impressionnée. La détresse de cette « mère épuisée » est palpable à travers les lignes, son impuissance face à un quotidien qui la submerge et à une incapacité à chercher/trouver de l’aide, en premier lieu auprès du père de ses enfants.

 

Le rôle de mère : la charge mentale en plus.

 

Si Stéphanie Allenou est parvenue à remonter la pente, combien de femmes aux prises avec leur rôle de mère perdent pied ? Ce rôle qui rassemble bien souvent les fonctions suivantes : gestionnaire de foyer, infirmière maison, répétitrices maison, femme de ménage, jardinière, coach sportif… et souvent de femme au travail.

Combien de femmes plongent dans un état de colère et de frustration ne supportant plus la charge mentale qui pèse en priorité sur leurs épaules ?

 

Il y a quelques jours, j’ai vu une amie pleurer…

 

Pour être sincère, je n’avais pas prévu de consacrer ce billet de blog à la charge mentale et à ses conséquences sur la vie des femmes. Mais, il y a quelques jours, j’ai vu une amie pleurer. Derrière les mots, la réalité d’une femme, au statut d’indépendante, maman de 3 enfants, épouse d’un mari fort occupé professionnellement. Face à une réalité surchargée qui ne lui laisse plus de place pour prendre le temps de souffler, elle ne parvient plus à faire le tri.

Entre les priorités d’une part et d’autre part son souci de perfectionnisme à tous les niveaux (professionnel, maternelle, instruction des enfants…) font que son cerveau est en perpétuelle recherche de solutions pour faire mieux. Elle ne se repose plus ni physiquement, ni psychiquement.

 

Quand parviendrons-nous à lâcher prise ?

 

Quand parviendrons-nous à ne plus viser l’excellence dans tous les domaines et à demander de l’aide à la personne qui partage notre vie ?

À quel moment la gente masculine parviendra-t-elle à prendre sa place dans la gestion du foyer sans que l’épouse, la mère Totem, ne soit contrainte de lister, organiser, prévoir, anticiper tout ce qu’il y a à faire dans la maison pour le bien-être de chacun des habitants (cela concerne aussi les animaux !).

Quand la répartition des tâches se fera-t-elle naturellement ?

 

L’éducation au partage des tâches ménagères : une évidence…

 

J’ai partagé il y a quelques semaines sur la page Facebook de Home Actions, l’initiative mise en place dans un collège espagnol qui a intégré des cours de maintien de la maison dans l’emploi du temps. Au cours de ces études ménagères, les jeunes garçons apprennent à coudre, repasser, cuisiner… ce post a été relayé, partagé, vu de nombreuses fois, car oui l’attente est forte.

 

Femmes, laissons les hommes gérer !

 

Même si le désencombrement est une première étape à une gestion simplifiée de la maison, il est nécessaire que la gente masculine s’empare du sujet (et que nous, les femmes, nous les laissions s’emparer du sujet).

Je suis d’ailleurs très heureuse d’accompagner prochainement un couple lors d’un module personnalisé. Module au cours duquel j’explique la méthode pour se désencombrer avant d’établir un diagnostic du rangement de l’habitation.

À suivre…. La route est encore longue vers un partage des tâches exemplaire au sein de nos familles, mais vous savez que je suis d’un naturel optimiste. Je pense que nous plantons chaque jour des petites graines qui peu à peu voient le jour.

C’est pourquoi j’ai invité Julia Tomasini, thérapeute et home organiser, à la dernière Journée thématique Autour de la Maison de la saison. Le 8 juin, Julia animera une séance d’initiation de Home Management. Désencombrement et Home Management sont deux notions complémentaires. En effet, pour simplifier son quotidien, rien de mieux que d’alléger son intérieur et son emploi du temps !

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer