Pas toujours facile d’accepter le fait d’être encombré.e, submergé.e par les objets qui nous entourent. Qu’elle soit progressive ou brutale, la prise de conscience du trop-plein d’objets fait souvent apparaître un sentiment de culpabilité.

Très présente chez la gente féminine, cette culpabilité est comme une petite graine plantée dans un coin de notre cerveau il y a des milliers d’années. Elle pousse à nous dire : vous, femme, épouse, mère, sœur, fille, la tenue du foyer est de votre responsabilité. Si la serpillère n’est pas passée, si le lavabo ne brille pas, si les placards débordent, si le garage suffoque sous les cartons empilés, vous en prendrez la responsabilité.

 

Et pourtant…

 

1. Vous manquez de temps

En dehors du fait que ces 60 dernières années ont connu une mutation sociétale (j’en reparlerai dans un prochain article), nous passons de moins en moins de temps dans nos intérieurs et nous (hommes et femmes confondus bien entendu) manquons de temps à consacrer à notre maison qui en a pourtant bien besoin.

 

2. L’aménagement de votre maison

Parmi les causes récurrentes de l’encombrement, j’ai pu remarquer au fil de mes interventions que l’emménagement dans une maison en cours de travaux favorise l’accumulation des objets.

En effet, dans une maison en travaux, l’intégralité de la surface habitable ne peut être investie dès les premiers jours. En fonction de l’avancement, les objets sont déplacés d’une pièce à l’autre. Peu à peu les catégories d’objets s’éparpillent et le temps passé à chercher des objets, des papiers, augmentent peu à peu. 

 

3. La facilité d’acheter et la joie que cela vous procure

Nous allons parfois jusqu’à préférer racheter parce que cliquer sur le bouton « commander » demande moins d’efforts que de chercher chez soi !

N’oublions pas que c’est toujours une joie de recevoir un paquet ! C’est un peu comme le like des réseaux sociaux 😉, une décharge de dopamine qui nous met en joie. Et si vous achetiez uniquement ce dont vous avez vraiment besoin ?

 

4. Vous vous trompez de priorité

L’ennui, c’est que les travaux terminés, il est rare que l’on prenne le temps de tout remettre à plat dans la maison. Travail, école et activités des enfants, repas… sans y prendre garde, les objets continuent de s’éparpiller et s’accumulent de la cave au grenier en passant sous les lits.

 

5. Vous avez tendance à reporter au lendemain

Vous profitez enfin pleinement de votre maison avec votre famille. Les journées passent vite. La maison terminée, vous pouvez partir en vacances. Il y a tant à voir, avant que vos enfants ne deviennent trop grands pour vous suivre.

 

Et puis les années défilent

Les années passent ; le permis en poche, le petit dernier vient de quitter la maison pour entamer des études ou s’installer avec sa petite amie.

Et les objets restent là, la maison devient grande pour deux personnes. Le garage plein commence à vous sortir par les yeux. Vous aimeriez créer le petit salon lecture dont vous rêvez depuis longtemps, mais vous ne pouvez pas, vous ne savez pas quoi faire des affaires de vos enfants, vous manquez de place pour les stocker, elles vous encombrent, mais vous ne voulez pas avoir l’impression de les mettre à la porte. Et eux-mêmes ont besoin de savoir que vous serez prêt.e.s à les accueillir si besoin était.

 

Adieu culpabilité ! Testez le désencombrement tout en douceur…

Vous tournez en rond et un sentiment de culpabilité mêlé de nostalgie s’installe en vous, brisant votre effort de désencombrer.

Et si je vous disais que, la magie du désencombrement vous invite à faire des choses que vous n’auriez jamais pensé réussir à accomplir ! Vous lisez bien. Ma méthode est une invitation à désencombrer vos intérieurs. Je procède étape par étape avec la plus grande délicatesse pour arriver à vous séparer de vos objets tout en respectant les souvenirs qu’ils portent.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer